La monodiète d’automne – 8 erreurs à éviter

La monodiète d’automne – 8 erreurs à éviter


En naturopathie, les mi-saisons sont des moments propices au nettoyage de l’organisme. Pour cela, il existe plusieurs techniques, dont la monodiète.

Qu’est-ce que la monodiète ?

Une monodiète consiste à n’ingérer qu’un seul aliment de notre choix sur 1 à 3 jours, voire même 1 à 3 semaines, selon les cas.

En quoi faire une monodiète va-t-il aider à la détoxination du corps ?

Le fait de ne manger qu’une seule catégorie d’aliment va entraîner une économie d’énergie digestive.

En effet, il faut bien comprendre que lorsqu’un aliment arrive dans notre système digestif, des enzymes vont être sollicitées afin de décomposer cet aliment. Elles sont spécifiques à un aliment en particulier. Manger un avocat ne fera pas appel aux mêmes types d’enzymes que lorsque nous mangeons une banane par exemple.

Or, il est fréquent dans la vie de tous les jours, de faire des salades et des mélanges, non seulement pour le goût, mais aussi car cela peut être intéressant nutritionnellement parlant.

Exemple connu : l’assimilation du fer est optimisé avec la prise de vitamine C. Ainsi, on conseille souvent de prendre de la viande rouge ou des pois chiches avec des poivrons rouges crus, ou de la spiruline avec des kiwis.

Par contre, tous les mélanges alimentaires vont solliciter une grande quantité d’enzymes différentes et cela va consommer beaucoup d’énergie pour la digestion. D’autant plus si les aliments ingérés sont lourds et complexes à décomposer (c’est le cas de la viande rouge par exemple, des oléagineux, de la matière grasse, etc. – ce qui ne signifie pas qu’il faut les supprimer pour autant)

J’expliquais dans un article différent que nous avons 3 grands pôles de consommation d’énergie au quotidien : les muscles requièrent de l’énergie, la digestion et le cerveau également. A titre explicatif, nous pouvons nous comparer avec une batterie de portable l’espace d’un instant. Vous vous levez le matin, et théoriquement, si votre sommeil a été réparateur, vous êtes chargé à 100%. En moyenne, le fonctionnement de vote système ostéo-musculaire vous prendra 30% de batterie, celui de votre cerveau 30 et celui de votre digestion 30%. Ceci est donné à titre indicatif, il est évident qu’un sportif de haut niveau et un employé de bureau n’auront pas les mêmes consommations.

Si nous simplifions notre digestion à l’extrême en ne mangeant plus qu’un aliment, il est aisé de comprendre que nous récupérons alors de l’énergie –l’énergie digestive-, et cette énergie va être utilisée par le corps pour se nettoyer, ce qu’il ne peut jamais faire au quotidien puisque nous ne lui laissons pas l’occasion (nous vivons dans un hyper-catabolisme permanent actuellement).

Cet effet est renforcé si nous consommons un aliment très simple à digérer, d’où le fait que les monodiètes n’ont d’intérêt que si elles sont à base de fruits ou de légumes, car leur digestion demande en moyenne 30 minutes à l’organisme (contre 6 h pour la viande rouge par exemple).

L’effet est décuplé si l’aliment ingéré apporte une grande quantité de micronutriments : vitamines, minéraux et composés antioxydants. C’est à l’aide de ces derniers que le corps peut opérer un grand nettoyage. Sans eux, les processus chimiques et enzymatiques de l’organisme ne peuvent se mettre en route.

Quels aliments choisir ?


Tout dépend du but de la monodiète.

🍇🍇On parle souvent du raisin à peau noir, la variété muscat.

– Comme évoqué ci-dessus, c’est un fruit rapide à digérer.

– Il contient du sucre rapidement absorbable par l’organisme ce qui rend la monodiète facile à suivre.

– il possède des effets astringents et drainants sur tous nos émonctoires : les reins, les intestins, la lymphe.

– et enfin, et surtout : ce sont des bombes de micronutriments. En effet, le raisin est très connu pour sa haute teneur en antioxydants : les polyphénols dont le fameux resvératrol. Ce composé très puissant aurait des effets anti-cancer et protecteur des artères.

QUID DES AUTRES FRUITS & LÉGUMES ?

🍎La pomme : c’est une monodiète courante, car les personnes aiment pouvoir varier de forme avec la monodiète et alternent alors compotes 100% pommes et pommes à la croque. Les pommes sont riches en pectines, qui ont la faculté de capter les métaux lourds. De plus, c’est un déconstipant et un dépuratif hépatique. Par sa richesse en fibres, elle coupe la faim rapidement et cela aide les personnes à tenir jusqu’au bout de la cure.

🍌La banane : Elle est dense et les personnes l’apprécient pour cela. Ils ne ressentent pas la faim. Elle est particulièrement douce pour les intestins et convient alors pour les personnes frileuses & au système digestif quelque peu irrité.

🥕La carotte : Légume très intéressant pour la sphère gastro intestinal, par ses vertus cicatrisantes (richesse en provitamine A) et déconstipantes. Sa richesse en béta-carotène permet généralement d’avoir une belle peau.

8 erreurs courantes à ne pas faire en monodiète

1️⃣ – Manger le matin. C’est la nuit que le corps travaille au nettoyage de ses liquides & cellules. Lorsque l’on se lève, le processus de nettoyage est généralement toujours en cours. Le fait de remanger freine alors ce dernier. Ici, il est vrai qu’il s’agit de fruits donc c’est un moindre mal. Mais, il est préférable de laisser ce processus se prolonger quelques heures pour une meilleure efficacité de la cure. Par ailleurs, ne pas manger le matin permet au corps d’apprendre à fonctionner et démarrer grâce à nos réserves de graisses, plutôt que d’être constamment obligé d’être sous perfusion de sucre pour fonctionner.

2️⃣- Se gaver de fruits. Si la monodiète marche si bien, c’est parce qu’elle s’apparente à un jeûne (pour connaitre les bienfaits du jeûne, rendez-vous sur mon article à ce sujet en cliquant ici (-clic!)). En effet, avec la quantité de fibres contenues dans les fruits, nous avons vite la faim coupée. Nous mangeons donc moins, en plus petites quantités. Le total calorique ingéré est beaucoup moins élevé et le corps enclenche alors des processus propres au jeûne.

Donner une quantité de fruits à ne pas dépasser au quotidien est délicat ici, car tout va dépendre du poids et de l’activité de la personne. Généralement, on conseille entre 1 & 2 kg par jour.

Mais, le plus important est l’écoute de son corps : ne vous forcez pas, si vous n’avez pas faim, ne mangez pas.

3️⃣ – Manger à heures irrégulières. Notre corps possède une horloge interne et la digestion s’active selon certaines heures (on connait tous la fameuse fausse faim à l’heure à laquelle nous sommes habitués de manger). Il est bon de ne pas trop dérégler cette horloge en conservant ces heures habituelles. Mais globalement l’écoute reste la plus importante durant une monodiète. Si vous devez rajouter un repas, car vous vous sentez faible à ce moment-là, faites-le. Cela ne doit, en aucun cas, être vécu comme une expérience négative.

4️⃣ – Ne pas se préparer : passer d’une alimentation riche et lourde à la monodiète d’un coup. Moins l’on accompagne la transition de façon douce et par gradient, plus l’on risque d’avoir des symptômes aigus de détoxination : inconforts physiques mais aussi psychiques, et ainsi de ne pas supporter la monodiète. Au contraire, si l’on supprime petit à petit certaines catégories d’aliments (viandes rouges, plats en cause, gluten, produits laitiers) et que l’on allège notre assiette, il y a de grandes chances que la monodiète se passe en douceur.

5️⃣ – Choisir des fruits non bio. Les raisins et les pommes, les deux fruits les plus choisis pour faire les monodiètes sont ceux les plus arrosés en pesticides (la pomme : environ 30 pesticides différents). Ainsi, cela va engorger le foie, qui devra traiter ces derniers pour les évacuer et qui ne pourra pas faire ainsi son travail de nettoyage de déchets internes correctement. Par ailleurs, les fruits et légumes les plus riches en micronutriments sont ceux qui viennent de l’agriculture biologique. Les vitamines, minéraux et antioxydants étant absolument essentiels pour que le nettoyage de l’organisme se fasse correctement, il est primordial de s’orienter vers le label biologique.

6️⃣ – Boire du thé et du café : ils sont considérés en naturopathie comme des dévitalisants. Ce sont deux boissons qui déminéralisent (font fuir certains minéraux et vitamines du corps). Or, c’est précisément l’effet inverse attendu lors d’une monodiète.

7️⃣ – Interrompre le processus en cas de crise de détoxination. Pendant les épisodes de nettoyage du corps il peut advenir ce que l’on appelle une crise curative. C’est le corps qui sort une grande quantité de déchets par l’un des émonctoires que nous avons : la peau, les reins, les intestins, etc. On peut alors se retrouver avec une poussée de boutons, des plaques soudaines d’eczéma, de la diarrhée… En aucun cas, il ne faut s’alerter (sauf si évidemment les symptômes deviennent trop violents). Il s’agit de continuer la monodiète jusqu’à diminution voire disparition de la crise et d’éventuellement aider à la sortie des déchets à l’aide de tisanes, de hammam, de sauna, friction, plantes diverses, huiles essentielles, etc.

8️⃣ – Reprendre une alimentation riche de manière trop brutale. Si l’on reprend trop rapidement une alimentation conséquente, il est fort possible de se retrouver mal en point : nauséeux, fatigué… et de voir disparaître et même s’annuler tous les effets positifs de la cure. Je ne peux divulguer un protocole bien précis ici, car tout dépend de la personne, mais veillez à vous orienter les premier jours vers des produits bruts, non transformés et faciles à digérer : fruits, légumes, crus ou cuits à la vapeur, oléagineux (en petites quantités), huiles de premières pressions à froid. Les céréales et protéines animales ne seront reprises qu’en dernier lieu.

Voilà, vous n’avez plus qu’à vous lancer.

Vous tentez l’expérience ? n’hésitez pas à laisser votre témoignage en commentaires, j’adore vous lire !🍀


Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest,
en cliquant sur l’image ci-dessous !
Vous pouvez également laisser un petit commentaire :).






Pour information, je propose des consultations en naturopathie en ligne, grâce à l’outil Skype.
Pour en savoir plus, cliquez ici (-clic!)

PRENDRE RDV




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *