4 astuces naturos pour éviter de tomber malade en Hiver,
& 9 tips naturels pour lutter contre la maladie

4 astuces naturos pour éviter de tomber malade en Hiver, <br>& 9 tips naturels pour lutter contre la maladie


Avec la saison hivernale qui approche à grands pas, il y a de plus en plus de gens autour de moi qui tombent malades.

On pense, souvent & à tort, que ceci inéluctable. Pourtant, à chaque hiver, il y a certaines personnes qui passent à travers les mailles du filet de la grippe, de l’angine, du rhume et autres maladies des voies respiratoires.

Pour ma part, avant de découvrir la naturopathie, je tombais 5 à 6 fois malades durant cette période glaciale : j’enchaînais rhume sur rhume. Depuis que la naturopathie est entrée dans ma vie, il y a maintenant presque 2 ans, je ne suis plus tombée une seule fois malade, même en plein Hiver.

Comment l’expliquer ?

Tout dépend de notre terrain, un terme clé en naturopathie. De notre hygiène de vie qui va avoir un impact sur la force de notre système immunitaire.

On entend souvent en naturopathie la phrase suivante :

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout ».

Cette fameuse phrase, soi-disant prononcée par Pasteur lui-même avant sa mort, donne toute son importance à l’état de santé de la personne elle-même. Je m’explique.

Vous connaissez tous une ou plusieurs personnes qui, à chaque Hiver, n’hésite pas à « faire la bise » à des personnes malades, et qui, pourtant, ne tombent jamais malades.

Et d’autres, au contraire, qui même en évitant à tout prix les contacts humains, et se désinfectant les mains 30 fois vont tomber malades inéluctablement.

On comprend alors ce qui compte le plus. Au-delà d’une éventuelle contamination avec un virus/une bactérie, c’est l’état du système immunitaire de la personne qui revêt toute son importance. Elle sera apte ou non à se défendre contre une infection.

Renforcer notre immunité.

On sait aujourd’hui que 70% de notre immunité est situé au niveau des intestins. Or, la santé de ces derniers dépend fortement de ce que nous mangeons.

Si nous mangeons des produits industriels, vides en micronutriments, il y a peu de chance que ce dernier soit efficient.

A l’inverse, si nous privilégions une alimentation locale, de saison, basée sur la consommation de légumes et fruits frais, notre système immunitaire se renforcera.

1️⃣ Manger des fruits & légumes de saison

Avant toute complémentation, il est donc nécessaire de consommer une large palette de légumes & fruits de saison qui vous apporteront un stock conséquent de vitamines et de minéraux.

Octobre : Pour retrouver (et télécharger) le calendrier des fruits & légumes du mois d’octobre cliquez ici (-clic!)

Novembre : Pour retrouver (et télécharger) le calendrier des fruits & légumes du mois de novembre cliquez ici (-clic!)

Décembre : Pour retrouver (et télécharger) le calendrier des fruits & légumes du mois décembre cliquez ici (-clic!).

Janvier : Pour retrouver (et télécharger) le calendrier des fruits & légumes du mois janvier cliquez ici (-clic!).

Février : Pour retrouver (et télécharger) le calendrier des fruits & légumes du mois février cliquez ici (-clic!).

2️⃣ Les superaliments



On peut aussi se tourner vers des superaliments afin de soutenir et renforcer l’organisme mis à rude épreuve pendant cette période.

Le quinton hypertonique ou isotonique


J’explique tous les bienfaits de l’eau de mer dans cet article cliquez ici (-clic!)

Brièvement, l’eau de Quinton contient TOUS Les oligoéléments essentiels au fonctionnement de notre organisme. Ce sont des minéraux indispensables parce qu’ils permettent à notre corps de réaliser toutes les transformations biochimiques nécessaires à l’équilibre de nos cellules.

Plusieurs expériences scientifiques ont prouvé que cette solution marine nous permettait d’améliorer considérablement le système immunitaire.

La gelée royale


Il s’agit de la nourriture de la reine des abeilles. La gelée royale est constituée de protéines, de glucides, de lipides, d’oligo-éléments, de minéraux (calcium, fer, potassium), de vitamines (celles du groupe B sont toutes présentes), et de 66% d’eau.

Vous en trouverez de bonne qualité en en cliquant ici (-clic!)

La propolis en gélules


C’est une substance présente sur les bourgeons des arbres. Les abeilles la récoltent sur leurs pattes arrière et la ramènent à la ruche. Elle est antiseptique, anti-infectieuse et antifongique. Elle renferme également de nombreux antioxydants, minéraux et oligo-éléments.

Vous en trouverez de bonne qualité, en cliquant ici (clic!)

Le pollen frais


Pour lire l’article en entier à ce sujet c’est ici (clic!)

En magasin biologique, au rayon frais, vous pouvez vous procurer du pollen frais de très bonne qualité, ou en retrouver par là (clic!)

La vitamine D3


Le seul complément de vitamine que je serais à amener à conseiller pendant l’hiver, dans le cas où vous n’êtes pas exposé au soleil, est la prise de vitamine D3, sous forme de cholécalciférol (attention, il existe plusieurs qualités de vitamine D, très variée d’une marque à l’autre).

Le rôle de cette vitamine est d’activer des globules blancs (lymphocytes T) qui sont nécessaires pour la synthèse des anticorps et détruire les microbes. On peut en trouver dans notre alimentation, si nous ne sommes pas végétariens : foie de morue et son huile, maquereaux, sardines, anchois et harengs.

Sinon, en terme de complémentation, je conseille tout particulièrement, la vitamine D3, sous forme liquide, associée à du chardon marie pour que le foie la métabolise correctement du laboratoire Herbolistique. Vous pouvez la commander avec mon code praticien 10101.

Un apport de 5000 UI journalier est primordial (5 gouttes sous la langue ici). Voici le lien : c’est ici (clic!)

3️⃣ Veillez à votre équilibre acido-basique


Veillez à l’importance de l’équilibre acido-basique dans le corps.

J’explique en détails de quoi il s’agit dans cet article c’est ici (clic!)

4️⃣ Ralentir

L’hiver est le moment propice pour ralentir et être davantage chez soi, prendre soin de soi, être à l’écoute de son corps.

En Médecine Traditionnelle Chinoise, cette saison est la saison du rein et de la vessie.

Il est alors essentiel d’apporter un soin tout particulier à nos reins. Or, c’est avec du repos et du sommeil que se régénèrent ces derniers.

Les reins sont le garant de notre énergie vitale, car ils sont coiffés de nos glandes surrénales, deux petits chapeaux qui permettent la libération des hormones responsables de l’action, du mouvement : le cortisol et l’adrénaline.

C’est la saison adéquate pour faire un point sur notre vie, nos actes, nos désirs, nos motivations, mais aussi pour refaire nos réserves d’énergie, renforcer nos ressources et accumuler une nouvelle énergie qui nous servira pour les saisons à venir.

L’hiver correspond à une phase de « non action », un temps très important afin de contempler ce qui se joue dans nos vies et semer ainsi en soi les graines d’un nouveau cycle. J’insiste quelque peu, mais il s’agit véritablement du moment idéal pour se ressourcer, calmer son mental, apporter du calme au quotidien, s’offrir des temps pour soi : du repos, du silence, des pauses, de la méditation….

ET SI C’EST TROP TARD ET QUE JE VIENS DE TOMBER MALADE ?
(grippe, rhume, angine, etc.)



1️⃣ Le Jala Neti


Si vous êtes enrhumé, la technique du Jala Neti peut être très efficace. Il s’agit d’un nettoyage des cavités nasales à l’aide d’un petit instrument appelé le lota.

N’hésitez pas à nettoyer votre nez 3 à 4 fois par jour avec cette technique qui nous vient de l’Ayurvéda (médecine traditionnelle indienne).

Pour en savoir plus, cliquez ici (-clic !)

Voici une vidéo pour présenter cette méthode qui peut vous sembler, au départ, légèrement rebutante mais qui est redoutablement efficace.

2️⃣ Spray nasal argent colloïdal


Il existe des sprays, très efficaces à base d’argent colloïdal.

Vous pouvez par exemple en trouver cliquez ici (-clic !) ou en pharmacie sous la marque Catalyons.

Qu’est-ce que l’argent colloïdal ?

Ce sont des particules d’argent microscopiques dans de l’eau pure. Cette solution est capable de : tuer la plupart des microbes et virus pathogènes ; accélérer la cicatrisation des blessures et des brûlures ; soigner la peau et les allergies et stimuler les défenses naturelles.

3️⃣ Spray nasal en isotonique


Le spray nasal Quinton stimulera vos défenses naturelles en nettoyant vos fosses nasales et en assurant le passage des micro-nutriments marins au travers des muqueuses du nez. Il permet également d’hydrater les fosses nasales et les muqueuses rhino-pharyngées.

Ne pas hésiter à en pulvériser plusieurs fois en cas de rhino-pharyngite, rhinite, sinusite obstructive sèche et sécheresse nasale.

Vous en trouverez au laboratoire Quinton, cliquez ici (-clic !)

4️⃣ Propolis + vitamine C


2 éléments ayant de très fortes propriétés antivirales, bactéricides, antiseptiques, antibiotiques naturels et anti-inflammatoires.

Ces deux éléments naturels viennent stimuler les défenses immunitaires.

Pour une bonne marque de propolis voir plus haut, et n’hésitez pas à consommer des aliments riches en vitamine C.

5️⃣ Renouer avec les préparations de grand-mère


Elles sont multiples et certaines plus efficaces que les autres.

Vous devez les connaitre mais brièvement on peut :

faire infuser du thym et rajouter quand, l’eau est tiède, 1 cuillère à soupe de miel de lavande, ou de citron, ou de thym (3 miels aux fortes propriétés antiseptiques).

dormir avec un oignon coupé en deux sur sa table de chevet (si, si !), car l’oignon a des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.

– faire une inhalation avec de l’eucalyptus infusé et une serviette au-dessus de la tête (cela vous rappelle quelque chose ?)

6️⃣ Le soufre


Cet oligo-élément a des effets antioxydants et anti inflammatoire.

Il stimule naturellement les défenses de l’organisme et participe au bon fonctionnement de la sphère ORL.

L’huile de Haarlem en contient énormément ! Cette huile est le résultat d’une composition simple et épurée, héritée de la tradition alchimiste hollandaise. La recette s’est transmise secrètement dans un premier temps, avant d’être révélée au grand jour quelques siècles plus tard. Seuls le soufre, l’huile essentielle de térébenthine et l’huile végétale de lin composent la formule. Toutefois leur association est judicieuse car elle permet au soufre, habituellement non soluble, de se dissoudre dans les huiles pour devenir biodisponible. L’intérêt du remède réside donc essentiellement dans ce caractère étrangement biodisponible du soufre organique.

Vous pouvez la prendre sous forme de capsules, 1 à 2 par jour.

Vous en trouverez de bonne qualité en en cliquant ici (-clic !)

7️⃣ L’oligothérapie


Les oligoéléments sont essentiels au fonctionnement de notre organisme. Ce sont des minéraux indispensables parce qu’ils permettent à notre corps de réaliser toutes les transformations biochimiques nécessaires à l’équilibre de nos cellules. Ils sont présents en petite quantité et stimulent des enzymes.

Deux oligoéléments sont particulièrement efficaces en cas d’épisodes grippaux, de rhume.

La marque Catalyons fait de très bonnes solutions à base d’oligoéléments.

Cuivre, or, argent : 3 minéraux présents en très petites quantités dans notre corps et qui permettent de lutter contre les virus. Le cuivre est antiviral et antibactérien, l’or stimule les globules blancs tandis que l’argent est bactéricide.

Zinc : Le zinc est nécessaire au bon fonctionnement des cellules de la peau qu’il aide la peau à cicatriser et améliore de nombreux problèmes de peau (psoriasis, acné). Cet oligo-élément a des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

8️⃣ La phytothérapie


Il existe beaucoup de plantes qui permettent de booster notre système immunitaire.

On peut les prendre sous de multiples formes : tisanes, décoction, gélules, extrait de plantes sèches, extrait de plantes fraiches, etc.

L’échinacée, le cyprès, le sureau, l’astragale, le thym sont autant de plantes qui développent les cellules du système immunitaire.

Pour savoir comment les prendre et sous quelles doses, n’hésitez pas à me contacter !

9️⃣ Les huiles essentielles


Il existe pléthore d’huiles essentielles pour renforcer le système immunitaire.

Les plus connues sont le ravintsara, l’eucalyptus radiata, l’eucalytus globulus, le tea tree, le niaouli, le le thym à thujanol, le clou de girofle et la cannelle.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié et celle de Ravintsara sont très puissantes et sont connues pour leurs propriétés immunostimulantes.

En fait, toutes les huiles essentielles citées ci-dessus font partie de la famille des alcools (linalol, thujanol, alpha‐ terpinéol …), des aldéhydes aromatiques (cynamaldehyde), des oxydes terpéniques (1,8 cinéole), des aldéhydes terpéniques ( géranial…) ou des phénols (carvacrol, thymol, eugénol…).

Autant de familles moléculaires anti-virales, anti-bactériennes et anti-fongiques.

Les huiles essentielles de ces familles agissent directement sur les virus en détruisant leur parois et en libérant leur contenu. Elles stimulent aussi nos défenses immunitaires par la production d’IGM et d’IGA (immonoglobulines M et A).

Pendant l’Hiver, on peut diffuser ces huiles essentielles dans l’air grâce à un nébulisateur (diffuseur le plus respectueux des huiles essentielles) afin de stimuler le système immunitaire mais aussi détruire les virus et bactéries de l’air ambiant.

Attention, par mesure de précaution, les huiles essentielles sont déconseillées aux jeunes enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes. Afin d’obtenir les dosages précis, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un naturopathe.


Pour information, je propose des consultations en naturopathie en ligne, grâce à l’outil Skype.
Pour en savoir plus, cliquez ici (-clic!)

PRENDRE RDV




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *